Le mois de la sensibilisation au radon a pour but d’inciter les Canadiens à protéger leur santé en mesurant le radon dans leur maison et d’atténuer les concentrations si elles sont élevées. Le thème du mois de sensibilisation au radon de cette année est Aujourd’hui pour demain. Le fondement est d’inciter les Canadiens à s’occuper du radon AUJOURD’HUI en mesurant et atténuant le radon dans leur maison afin de protéger leur santé lorsqu’ils planifient pour DEMAIN. Nous planifions pour l’avenir tous les jours lorsqu’on pense à une saine alimentation, l’activité physique régulière, dépenser prudemment et économiser sou par sou. Planifier Aujourd’hui pour demain est une habitude que nous avons tous les jours avec les choses ordinaires. Nous voulons que les Canadiens pensent au radon de la même façon. Planifier aujourd’hui en mesurant le radon dans votre maison afin de protéger votre famille, vos êtres chers et même vous d’un cancer causé par le radon demain.

Cette année à l’occasion du mois de la sensibilisation au radon, nous nous concentrons sur les actions à l’échelle municipale. Les petites mesures, bien que percutantes, que les municipalités partout au Canada peuvent prendre pour aider leurs résidents à se protéger du radon Aujourd’hui pour demain. Que ce soit en les aidant à obtenir des trousses de dépistage de radon en participant au Défi 100 trousses de dépistage de radon; en protégeant les maisons lorsqu’elles sont en construction en changeant les codes du bâtiment; en offrant des incitations aux propriétaires de maison pour installer des systèmes d’atténuation de radon avec les subventions d’atténuation; ou en mettant à la disposition l’information sur le radon dans les bibliothèques, sur leurs sites web ou dans les bureaux municipaux afin de sensibiliser la population au radon. Ce sont des exemples d’actions que les municipalités canadiennes font déjà pour aider leurs résidents à s’occuper du radon afin de réduire leur exposition et de se protéger et de protéger leur famille Aujourd’hui pour demain.

Défi 100 trousses de dépistage de radon :
Les municipalités peuvent aider les résidents à s’occuper du radon et le mesurer dans leur maison en leur donnant un accès facile aux trousses de mesure de radon. Cela implique de mener des sondages sur le radon et offrir des trousses de dépistage gratuitement ou à moindre prix. Cela pourrait être aussi simple que mettre les résidents en communication avec les fournisseurs accrédités de trousses de dépistage.
Cette année, 15 communautés canadiennes participent au Défi 100 trousses de dépistage de radon, qui aidera 100 résidents à mesurer le radon dans chaque communauté participante. Ce programme augmentera la quantité de données disponibles sur les concentrations de radon partout au Canada, aidera aussi à étendre la sensibilisation au radon et à réduire leur risque d’un cancer de poumon en mesurant le radon dans leur maison et en apprenant comment réduire ces concentrations.

Les communautés de cette année comprennent :

Abbotsford, BC
Valemount, BC
Summerland, BC
Coquitlam, BC
McBride, BC
Dauphin, MB
Brandon, MB
Harrison Park, MB
Pembroke, ON
Calabogie, ON
North Grenville, ON
Sherbrooke, QC
Vaudreuil-Dorion, QC
Halifax, NS

Changer les codes du bâtiment :
Le Code national du bâtiment comprend des mesures de contrôle du radon, cependant chaque province doit adopter le code. En ce moment, la majorité des provinces canadiennes ont inclus certaines mesures du code du bâtiment sur le contrôle des voies d’entrée du radon et sur son élimination, lorsqu’une mesure de radon indique que c’est nécessaire.
Les municipalités peuvent prendre des mesures afin de s’assurer que les constructeurs connaissent les raisons de ces mesures et savent comment les inclure et veiller à ce que les meilleures pratiques soient utilisées en éduquant les constructeurs et en s’assurant que les agents du bâtiment suivent le processus de permis. Dans certaines régions, les municipalités pourraient changer leur code du bâtiment local afin d’ajouter un tuyau passif de radon pour offrir d’autres méthodes pour l’atténuer, au besoin.

Subventions pour atténuation :
Réduire les concentrations de radon est l’étape ultime pour réduire les risques liés au radon. Les subventions d’atténuation de radon encourageront et aideront les propriétaires de maison à passer à la prochaine étape après qu’ils ont pris connaissance des concentrations élevées dans leur maison.

Information sur le radon :
Sensibiliser les résidents au radon en leur fournissant de l’information est une tâche simple et souvent est la première étape qu’une communauté peut faire. L’information pourrait se trouver au bureau municipal, à la bibliothèque ou au bureau de soins de santé. Occupe-Toi du radon offre des ressources téléchargeables qui peuvent être utilisées.
Des ateliers de sensibilisation sont des occasions en or pour aider les résidents à en apprendre plus et poser des questions. Les municipalités peuvent organiser une soirée sur la sensibilisation au radon et inviter des experts en radon locaux pour répondre à toutes questions des résidents lorsqu’ils assimilent l’information.
Les médias sociaux sont un outil puissant que les municipalités pourraient utiliser pour sensibiliser leurs résidents au radon. Les municipalités sont invitées à commencer à partager les publications de Occupe-Toi du Radon sur Twitter et Facebook. Ceux-ci se trouvent en cherchant #Aujourdhuipourdemain ou @actioncontreleradon.

Le radon :
Le radon est un gaz radioactif qui est émis lors de la désintégration naturelle de l’uranium présent dans le sol. Il est inodore, insipide et incolore et s’infiltre inaperçu dans les bâtiments et les espaces clos. Étant donné que les maisons canadiennes sont scellées contre les intempéries, le radon peut y être emprisonné et atteindre des concentrations dangereuses. L’exposition à long terme à des concentrations élevées de radon endommage l’ADN du tissu pulmonaire et est la cause principale de plus de 3000 décès canadiens chaque année, ceci est plus que l’ensemble des accidents de voiture, des incendies, des intoxications au monoxyde de carbone et des noyades.
Lorsqu’on compare les taux d’adoption nationaux des dispositifs de sécurité comme les ceintures de sécurité et les détecteurs de fumée, les taux d’adoption pour le dépistage du radon demeurent bas.

Une étude récente à la demande de Santé Canada a trouvé que seulement 6 % des Canadiens ont mesuré les concentrations de radon dans leur maison.

Le Gouvernement du Canada est résolu à réduire le nombre de décès dus au cancer lié au radon dans ce pays en travaillant avec ces partenaires, intervenants et chefs de communauté afin de sensibiliser et en encourager plus de canadiens à s’occuper du radon en mesurant leurs maisons.

Continue Reading